Street-Food-Corée-du-sud

Un voyage en Corée du Sud à la découverte de ses délices

Il n’y a pas que les paysages et les sites touristiques qui attirent les voyageurs en Corée du Sud. La cuisine locale vaut également un détour. Riche et variée, la gastronomie de ce pays ne risquera pas de décevoir les amateurs de saveurs exotiques. Des plats, des desserts et autres gourmandises attendent les fins gourmets dans cette contrée.

Un petit aperçu de la gastronomie de la Corée du Sud

Attirant les gourmets des 4 coins du monde, la cuisine Sud-coréenne est riche et variée. L’utilisation du piment est l’une des caractéristiques qui la distingue de celle de ses pays voisins. On en retrouve dans un bon nombre de spécialités locales, avis aux amateurs de mets épicés. Mis à part cela, les plats sud-coréens contiennent d’autres ingrédients tels que le sésame. Celui-ci se présente en grain ou sous forme d’huile. Les fruits de mer, les légumes et la viande auront aussi des places de choix dans les assiettes des voyageurs. Du côté des spécialités sucrées, les touristes ne seront pas déçus. Hauts en couleur et plein de saveurs, ces petites douceurs ne laisseront pas indifférents les touristes en quête d’exotisme. Elles sont principalement faites avec de la farine, des grains et des fruits. Le miel et l’huile de sésame entrent également dans la composition de certaines spécialités.

Les plats et les mets typiques servis au restaurant ou chez l’habitant

Le kimichi est sans conteste le plat que les touristes verront le plus en se rendant chez un locaux ou au restaurant. Ce chou fermenté avec une pâte de piment et des légumes se mange à tous les repas de la journée. On le sert généralement dans un petit bol, en accompagnement du pat principal. Bien que le kimchi ait une odeur assez déroutante, il est un mets très diététique. Ceux qui veulent être en bonne santé ne devront pas s’en priver durant leur voyage en Corée du Sud. Cette spécialité est réputée pour être riche en fibres, en calcium, en vitamine A et en vitamine C. En outre, il n’y pas que les plats épicés qui sont mis à l’honneur dans les restaurants locaux. Ceux qui ont l’estomac sensible pourront se délecter de bons samgyeopsal, kimbap et kalbisal.

La rue, un endroit idéal pour découvrir la gastronomie sud-coréenne

Lest touristes n’auront pas à se rendre dans les grands restaurants pour découvrir la cuisine sud-coréenne. Rien qu’en se promenant dans les rues, les gourmets pourront trouver quelque chose à se mettre sous la dent. En effet, nombreux sont les stands de nourritures qui bordent les rues. Ces petites échoppes sont particulièrement courantes à Séoul. Elles proposent plusieurs spécialités qui ne laisseront pas indifférents les amateurs de nouvelles saveurs. Ces touristes trouveront, par exemple, du tteokbokki, Lors de leurs expéditions culinaires. Ce hors-d’œuvre est principalement constitué de tteok (une pâtisserie locale), de galettes de riz et d’une sauce pimenté. Le sundea coréen est également au menu. Accompagnant parfaitement le tteokbokki, cette spécialité ravira particulièrement ceux qui aiment les abats et le boudin. Elle se résume à une saucisse farcie de divers ingrédients tels que des nouilles, du riz gluant et de boyaux de cochon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut